MATEO

Biographie

MATEO

Mateo est un artiste français basé à Montréal. Il est surtout connu pour son street art baroque inspiré d’ornements du monde entier, ainsi que pour ses remarquables peintures sur tapis orientaux, créant ainsi un mélange d’art urbain et de cultures anciennes. L’art de Mateo remet en question la perception et l’impact de la sagesse ancienne dans nos sociétés occidentales contemporaines. Son approche humaniste propose de renouer avec des inspirations fondamentales et spirituelles, un pont vers nos origines profondes ainsi qu’un romantisme effacé dans notre société contemporaine.
Ses tapis traditionnels peints avec des traits féminins marquants, ornés de motifs anciens et de métaphores spirituelles, nous obligent à remettre en question notre identité culturelle et notre conscience universelle dans un système implacable qui recherche l’uniformité dans la culture de masse contemporaine.
Après une décennie de voyages a laisser sa marque en peignant sur des murs, il est maintenant exposé dans des galeries du monde entier aux côtés d’artistes comme Obey, FinDac, MrBrainwash, JonOne et de grands maîtres comme Basquiat, Keith Haring, Warhol, Miro, Picasso, Dali…

Après 10 ans de peinture dans les rues du monde, Mateo a étudié et utilisé l’art de l’ornementation dans la plupart de son travail. Peindre sur un tapis forme un pont cohérent entre sa pratique en extérieur et en intérieur. Traditionnellement tissés par des femmes, ces tapis sont placés horizontalement sur le sol pour que l’on marche dessus. Dans ce cas la position du tapis sera inversé et affiché à la verticale pour représenter le visage d’une femme forte a la peau ornementée. Le dessin et le symbolisme d’un tapis oriental laissent souvent perplexe l’amateur occidental. Dans tout l’orient, les tissages s’ornent de motifs dont les origines remontent au passé le plus ancien. La question du symbolisme a suscité de nombreuses controverses. Cependant certaines pièces sont à l’évidence, chargées d’un message philosophique soigneusement formulé ainsi que des symboles totémiques, tribaux ou spirituels. En ajoutant un côté humain aux tissages traditionnels, ces œuvres touchent notre être profond, notre conscience universelle, elles questionnent notre identité culturelle qui est actuellement cannibalisée par l’uniformisation et la culture de masse. On pourrait appeler ça la perte de tradition dans les sociétés occidentales, nous perdons le lien avec la connaissance ancestrale, la sagesse de nos anciens et la transmission de leur savoir.

Vidéo

Plus d'info sur cet artiste ?

* Champs obligatoires