ARMAN

La promesse du bonheur - ARMAN - Galeries Bartoux
Baroquial - ARMAN - Galeries Bartoux
Violon Rothschild - ARMAN - Galeries Bartoux
Hommage à Yves Klein 3 violons - ARMAN - Galeries Bartoux
Instrument de musique et traces de couleurs or - ARMAN - Galeries Bartoux
Pinceaux et trainées de peintures sur violon - ARMAN - Galeries Bartoux

Biographie

Né en 1928 dans le sud de la France, ARMAN se familiarise dès l’enfance avec les objets du magasin d’antiquités de son père. Il commence à peindre à 10 ans. A 19 ans, il rencontre Yves Klein. Après ses études aux Arts Décoratifs de Nice et à l’école du Louvre à Paris, il partira enseigner à Madrid. De retour en France en 1951, sous l’influence de Serge Poliakoff et de Nicolas de Staël, il décide de signer de son prénom : Armand, qui, suite à une erreur d’impression sur son carton d’invitation, deviendra ARMAN. En 1961, il fera sa première expo à New York, utilisant de nouveaux matériaux polyester et Plexiglas. Tandis qu’il multiplie les oeuvres et les expositions, il s’engage dans la mouvance des années 60. Il vit aux Etats-Unis et vient fréquemment en Europe pour exposer. Succédant à ces « accumulations d’objets », il commence en 1962 les « combustions » puis, son succès grandissant dans les années 1980 et 1990, l’éventail de ses oeuvres et de ses techniques s’élargit, il multiplie les diverses procédures d’exécution. Plusieurs oeuvres monumentales lui sont par ailleurs demandées pour l’Elysée, la gare de Saint Lazare à Paris, le Lincoln Center à New York, Dallas, Beyrouth… Malheureusement, l’artiste nous a quitté en octobre 2005. Ses oeuvres figurent aujourd’hui dans les plus grandes collections et musées du monde.

Plus d'info sur cet artiste ?

* Champs obligatoires