LES GALERIES D’ART SE BATTENT POUR ROUVRIR

Les Galeries Bartoux soutiennent l’action du Comité Professionnel des Galeries d’Art qui vient de déposer un recours afin que les galeries d’art figurent parmi les établissements autorisés à accueillir du public au même titre que les Maisons de ventes ou les librairies.

Le Comité Professionnel des Galeries d’Art a déposé jeudi 25 mars un recours en Référé-Liberté auprès du Conseil d’État en réaction aux dispositions du décret n°2021-296 du 19 mars 2021, afin que, d’une part les galeries d’art figurent parmi les établissements autorisés à accueillir du public – au même titre que les sociétés de ventes volontaires – et d’autre part, que leur activité relève de celles permettant l’accueil du public, au même titre que les libraries et les disquaires. 

Depuis le 28 novembre 2020, les galeries d’art ont fait partie des très rares lieux à participer au maintien de la vie artistique et culturelle en France au service d’une plus grande accessibilité à la culture. 

Le CPGA dénonce donc une interdiction générale et absolue visant les galeries d’art qui porte gravement atteinte à plusieurs libertés fondamentales : tant la liberté d’expression et la libre communication des idées, la liberté de création et de diffusion artistiques, et la liberté d’accès aux oeuvres culturelles et artistiques, que la liberté d’entreprendre et la liberté du commerce et de l’industrie ainsi que le droit au libre exercice d’une profession, le tour éclairé par le principe d’égalité. 

>> COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 26 MARS 2021