Bruno Catalano – Saint-Germain-Des-Prés

Du 18/11/2019 au 06/01/2020
Lieu de l'exposition
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris


Exposition terminée !

LA BALADE DES VOYAGEURS

En collaboration avec la Mairie du 6ème arrondissement de Paris, les Galeries Bartoux ont le plaisir de vous inviter à découvrir les œuvres de l’artiste BRUNO CATALANO au cœur du centre artistique et littéraire de Saint-Germain-des-Prés.

Bleu de Chine est une dédicace à ces femmes et hommes arrivés à Marseille pour y travailler, mais est aussi un hommage à la terre d’accueil qu’est cette ville, avec son port comme épicentre. Sa patine, la couleur du bleu de travail, connote sans détour l’habit du travailleur et du marin. De cette sculpture émane une histoire qui parle à tous les Marseillais, en particulier aux travailleurs de la mer, aux dockers, à tous ceux qui déchargeaient les bateaux sur le port industriel, dont Bruno Catalano faisait partie, immigré du Maroc avec une simple valise.

Van Gogh s’en va toujours, sa valise à la main, vers la campagne provençale, mais c’est dans une légèreté quasi-abstraite, ouvert au vent et à la lumière. N’est-ce pas notre destinée que Bruno Catalano nous donne à voir et à méditer ? Car à travers sa statuaire se rejoue l’aventure de l’espèce humaine, toujours entre deux rives, repoussant toute frontière.

Trace d’un voyage mobile, ou immobile. Parce que le Voyageur n’est pas uniquement celui qui a tout quitté pour rêver et rejoindre un ailleurs, parce que le Voyageur, chaussures aux pieds, valise à la main, dans sa posture droite et digne, représente chacun d’entre nous, Bruno Catalano a créé Triptyque, une métaphore plastique, limpide et juste, de notre condition humaine, déjouant le tabou du vieillissement et de la mort. Dans la maturité de son travail, l’artiste révèle de plus en plus du temps qui passe ; avec Triptyque, il propose un emblème brut et éloquent de notre mortalité, simples voyageurs de la vie.

Bruno Catalano a débuté sa carrière en 1990. Le thème universel du voyage l’a toujours inspiré. Depuis ses premiers travaux à l’argile, des centaines de voyageurs sont nés de ses mains. Les moteurs principaux de sa création sont l’exil et le détachement. Bruno Catalano exprime l’idée d’une humanité nomade, fière dans le malheur, en quête perpétuelle de lendemains meilleurs. Ses œuvres uniques et originales reflètent le sentiment d’éloignement de l’artiste, arraché de son pays natal lors de sa migration. Cette émotion passe à travers un dépouillement de l’œuvre de par son processus d’insertion de vides dans ses personnages en voyage.  Le talent de Bruno Catalano réside dans sa capacité à doter l’insaisissable matériel avec une essence transcendantale. Etant un rêveur romantique, son sujet-cause sculpté prend forme dans le cadre fantastique d’un monde idéal où l’amour, la paix, la beauté et l’harmonie règnent. Ces portraits individuels sont mis en valeur par des scènes quotidiennes de voyageurs, déambulant l’esprit vide mais transmettant une vibration, un son inconscient. Bruno Catalano essaie par ce concept de s’adresser aux hommes d’aujourd’hui quel que soit leur âge, poussés par ce besoin d’évasion, persuadés de trouver ailleurs le bonheur qu’ils n’ont pas réussi à atteindre. Bruno Catalano est né en 1960 et réside aujourd’hui à Marseille.

Vidéos