RENCONTRE ENTRE MICHEL BASSOMPIERRE ET NICOLAS HULOT

À l’occasion de l’exposition monumentale « FRAGILES COLOSSES » de l’artiste sculpteur Michel Bassompierre au Jardin des Plantes à Paris, l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot et la primatologue Sabrina Krief se sont rencontrés pour parler de la mise en lumière urgente de la préservation de la biodiversité. 

« Quand je regarde une œuvre de Michel (Bassompierre), cela provoque ce que j’ai toujours appelé ‘le premier pas’, un pas essentiel vers le respect, c’est l’émerveillement dans un monde qui est assez matérialiste. L’Art est une passerelle pour nous reconnecter à la beauté ». Nicolas Hulot 

« Les gorilles de Michel, mâles, imposants, aux formes pleines ne portent pas la trace de la main de l’homme. Le sculpteur offre à nos regards des corps polis, lisses, sans artifice. L’artiste a effacé toute empreinte de ses doigts sous lesquels les courbes douces sont nées. Ne subsistent que les postures et les regards, les proportions et les émotions, si justes. Sans trace d’humains … c’est surement pour cela que les animaux de Michel Bassompierre sont si paisibles et souvent joyeux. Dans cet univers, sans fadeur ni mollesse, l’homme s’éclipse, sensible et humble pour laisser place à l’animal et à son élégance. Si l’harmonie de l’atelier de Michel irradiait jusqu’aux forêts d’Afrique, quel soulagement nous aurions à voir dans le regard des grands singes la même quiétude… » Sabrina Krief

>> VIDÉO

>> EN SAVOIR + SUR L’EXPOSITION 

 

Exposition du 30 avril au 31 août 2021

Jardin des Plantes
Prairie de l’Amphithéâtre Verniquet
47 ou 57 rue Cuvier
75005 Paris