Menu

LEASING D’OEUVRE D’ART (conférence)

LEASING D’OEUVRE D’ART (conférence)

LE LEASING D’OEUVRES D’ART, UNE NOUVELLE FAÇON DE CONCRETISER SES ENVIES POUR LES SOCIETES ET LES PROFESSIONS LIBERALES

A l’occasion d’une conférence qui aura lieu le 30 mars, de 18h30 à 21h au 69 rue du Faubourg Saint-Honoré Paris 8ème, Les Galeries Bartoux et Bail Art se réunissent pour expliquer aux entreprises l’engouement de ce nouveau marché qu’est le leasing : Une formule fiscalement intéressante pour les entreprises.

Faire profiter ses salariés d’un tableau ou d’une sculpture, à moindre coût, et en réduisant ses impôts, c’est possible. Grâce à la location avec option d’achat.

Pour les chefs d’entreprise qui souhaitent profiter d’œuvres d’art sans engager les fonds propres de leur société, la location longue durée avec option d’achat, également appelée leasing, constitue une excellente solution et un système particulièrement adapté en cette période de crise.

Pour les entreprises, l’achat présente l’inconvénient de ne pas être amortissable, à l’inverse, la location présente des intérêts financiers et fiscaux suivants très attrayants : Fiscalement, les loyers sont déductibles du résultat imposable et diminuent ainsi l’Impôt Société ; La location permet ainsi d’étaler le coût de l’achat tout en réalisant des économies d’impôt importantes ;
La location n’altère pas la capacité d’emprunt et allège le haut de bilan (hors IFRS) ; Au terme du contrat de location, les œuvres sont cédées à la valeur résiduelle.

Conformément à l’article 39-1-1 du code général des impôts l’administration fiscale classe le leasing d’œuvres d’art au titre de charges de fonctionnement. L’utilisation de ce type de financement pour l’acquisition d’œuvre d’art entre dans le cadre de la décoration et l’aménagement des bureaux au compte 6068 du plan comptable général, au même titre que la location de végétaux, de mobilier ou l’achat de tels éléments d’aménagement des espaces professionnels.

En complément de l’article 238 bis AB du Code général des impôts, le leasing favorise l’introduction d’œuvres d’art dans les espaces professionnels. Il soutient la création artistique contemporaine et encourage les sociétés à diffuser les valeurs de créativité et d’ouverture véhiculées par l’art.

Ainsi, pour les PME et TPE, l’utilisation du leasing est un moyen d’éviter les lourdes contraintes du mécénat : amortissement linéaire sur cinq ans, dans la limite de cinq pour mille du chiffre d’affaires, comptabilisation dans un compte de réserve spécial au passif, inscription de l’œuvre à l’actif de l’entreprise…

C’est donc un investissement dédié à l’aménagement du cadre de travail. Au moment de décider des montants à affecter aux œuvres, il faut examiner le bilan de l’entreprise, son activité et les charges liées aux locaux afin de conserver une cohérence. Au terme du contrat, l’option d’achat — dont le montant a été déterminé par avance — est levée par l’entreprise si elle souhaite acquérir l’œuvre. Mais elle peut aussi la rétrocéder à un bénéficiaire (chef d’entreprise, salarié, comité d’entreprise, etc., pour une valeur résiduelle minime).

L’art est ainsi partagé pour tous et peut devenir accessible à tous. Une gratification bien différente de la voiture ou du téléphone portable qui sont des outils de travail pour les salariés…

Les Galeries Bartoux portent ce message depuis sa création «  rendre l’art accessible à tous ». Dans cette logique, Bail Art lui a paru être le partenaire idéal pour accompagner ses clients dans leurs projets. Ainsi, pour mieux comprendre ce système de financement, Les Galeries Bartoux ont tenu à organiser une conférence avec Bail Art qui sera développée selon les thèmes suivants :

Présentation du service Bail Art

Mode d’acquisition pour les professionnels

Loi sur le mécénat

Comment acquérir en défiscalisant

Revente & plus-value

Question-Réponse

Cocktail et rencontre avec les fondateurs de Bail Art

Invitation sur réservation auprès du service de presse :
Alizee Dubaele – presse@be-rp.fr – 01 44 26 37 27
Héloise Guillet – heloise@be-rp.fr – 07 62 58 36 06

A propos de Bail Art :
Bail Art est née en 2009 avec pour objectif de faire entrer l’art dans l’entreprise. Partant d’un constat simple, ses fondateurs ont pris conscience que les entreprises n’utilisaient pas ou peu leurs espaces, leurs ressources et les dispositifs fiscaux mis à leur disposition pour favoriser l’introduction d’œuvres d’art dans leurs murs. Bail Art a ainsi concentré dès le départ son activité sur la location d’œuvres d’art pour les avantages que cela représente pour une entreprise.

Pour en savoir plus : http://bail-art.com

A propos des Galeries Bartoux :
Famille de l’art sur trois générations, le groupe Bartoux dirigé par Robert Bartoux regroupe à ce jour 16 galeries entre France (Saint honoré, Champs-Elysées) Singapour, France, New York, Londres. Les premières furent créées dans des villes dont l’histoire est associée à celle de la peinture ; en 1993 Honfleur puis en 1995, Saint-Paul de Vence. Ensuite, elles furent implantées à Megève et Courchevel, puis au coeur même du marché international de l’art et de sa mondialisation à Paris en 2003, New York en 2007. S’en sont suivies les ouvertures au Château de Pommard et à Cannes (sur la Croisette).Le souhait des fondateurs est d’atteindre les publics français et étrangers, les sensibiliser à l’art international et leur donner l’accès à de nouvelles valeurs culturelles. Aussi dans chaque galerie, une équipe spécialisée est présente pour renseigner et conseiller les visiteurs et les collectionneurs.

Partager

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!