Menu

BACON FRANCIS

BIOGRAPHIE

Francis Bacon est un peintre irlandais né de parents anglais en 1909 à Dublin , et décédé en 1992 à Madrid. Enfant maladif, il est durement traité par son père et connaît une grave crise lorsqu’il révèle à sa famille son homosexualité. En 1925, alors qu’il n’a que seize ans, il part s’installer à Londres en raison de la relation conflictuelle qu’il entretient avec son père. Il s’installe comme décorateur et designer. Il passe plusieurs mois à Berlin puis à Paris entre 1926 et 1928. C’est à la suite de l’exposition de Pablo Picasso « Cent dessins par Picasso » en 1927 qu’il créé ses premiers dessins et aquarelles. En 1933, il peint l’une de ses premières « Crucifixion » et participe à deux expositions collectives. Il attire ainsi l’attention d’Herbert Read, historien d’art. En 1943, il est réformé de l’armée. Il détruit une grande partie de ses créations antérieures à 1944, année où il créé l’oeuvre qui marque le véritable début de sa carrière, un triptyque intitulé « Trois études pour des personnages au pied d’une crucifixion ». Pour créer cette oeuvre, Bacon s’inspire de la « Crucifixion » que Picasso peint en 1930. Le travail de Francis Bacon n’est réellement reconnu qu’après la Seconde Guerre Mondiale : ses œuvres provoquent des réactions extrêmes, souvent d’intenses répulsions, tant elles sont violentes et expressives. Sa première exposition solo se déroule à la Hannover Gallery en 1949. En 1962, la Tate Gallery de Londres organise une exposition de l’oeuvre de Francis Bacon. Après le suicide de son compagnon George Dyer en 1971, l’artiste réalise trois triptyques où il décrit de manière obsessionnelle la scène du drame. Il peint également de nombreux autoportraits. Son thème de prédilection est la représentation du corps humain sous la forme de personnages écorchés, agités et déformés. Largement influencé par l’art classique, Francis Bacon bâtit une oeuvre violente et déchirante, triturant la figure humaine qu’il peint pourtant exclusivement, sans jamais chercher l’abstraction chère à son époque.

OEUVRES DISPONIBLES

Etude pour une Corrida • 120,2×159,7cm • Lithographie signée main

Partager

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!